Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Grec > Le grec ancien en tant que langue, comment ça fonctionne ?

Documents joints

Publié : 6 février 2017

Le grec ancien en tant que langue, comment ça fonctionne ?

Le Fonctionnement du Grec
Les Noms
Il faut savoir qu’un nom en grec se « décline1 » en 5 cas, correspondant à une ou plusieurs fonction(s) en français :

- Nominatif – Sujet/Attribut du Sujet
- Vocatif – Apostrophe
- Accusatif – Complément d’Objet Direct (COD)
- Génitif – Complément Du Nom (CDN)
- Datif – Complément circonstanciel (Temps, Lieu, Moyen, etc) et Complément d’attribution (COS, Complément d’objet Second)

Le nom se décline au masculin, au féminin ou au neutre et au singulier ou au pluriel.
Chaque nom garde son radical et change de terminaison à chaque déclinaison.
Chaque nom est accompagné de son article2.

Il existe 3 déclinaisons en grec.
- La Première est essentiellement composée de noms féminins et de quelques masculins (en -a)
- La Seconde est, quant à elle, composée de noms masculins et neutres (en -o)
- La Troisième est, elle, composée de noms masculins, féminins et neutres.

L’Adjectif
L’Adjectif se décline lui aussi. Selon s’il est masculin, féminin ou neutre et s’il est singulier ou pluriel.
Il est rattaché au nom auquel il se rapporte.

Les Verbes
Viennent ensuite les verbes. Eux se conjuguent, comme en français, aux six mêmes personnes qu’en français.

On retrouve plusieurs temps qu’on a aussi en français : Le Présent, L’imparfait et le Plus-Que-Parfait, par exemple. Auxquels s’ajoutent : L’Aoriste et Le Parfait.

Le Grec emploie les voix Passive, Active et Moyenne (cette dernière n’existant pas en français)

Notes :
1 : Les déclinaisons sont les différentes « versions » du mot choisi selon le cas.

2 : L’article est un mot court. Il accompagne le mot décliné.